Oct
Animé

 Si je vous dis “Kamehameha ! ” vous me répondrez évidemment Dragon Ball.
Et pour cause :  la plupart des personnes aujourd’hui connaissent cette œuvre d’Akira Toriyama qui a fait le tour du monde et qui encore aujourd’hui tient en haleine énormément de fan avec la série « Super ». Pour honorer cette œuvre qui a bercée mon enfance je me devais donc, pour mon premier article, de vous exposer mon point de vue.

Le cadre de l’œuvre :

Dragon Ball est une œuvre du célèbre Akira Toriyama ayant fait ses débuts en 1984.

(Akira Toriyama)

A l’époque l’auteur n’était pas à son coup d’essais,  avant cela il avait créé notamment Dragon Boy (une sorte de première version du Dragon Ball d’aujourd’hui) et Dr Slump, une œuvre tout aussi populaire au japon que Dragon Ball l’est aujourd’hui, nous montrant l’histoire d’un professeur ayant créé une jeune androïde nommée Aralé qui chamboulera la vie du professeur ainsi que son Village. On peut voir d’ailleurs dans Dragon Ball quelques référence à ce manga avec notamment quelques caméo (apparition d’une personne ou personnage d’une œuvre extérieure à celle que l’on regarde ou lit) d’Aralé et de ses compagnons.

Dragon Ball est une œuvre majeure qui aujourd’hui se décrit en plusieurs points :

        La série animée avec Dragon Ball, Dragon Ball Z, Dragon Ball Super, Dragon Ball GT et enfin Dragon Ball Heroes. Cette dernière n’est pas canon à l’œuvre originale, en effet cette série d’animation fait partie d’une action marketing afin de promouvoir le jeu du même nom (le jeu étant très populaire au japon mais moins connu dans le reste du monde).

        Les mangas avec Dragon Ball, Dragon Ball Z et Super et d’autre petites œuvres annexes comme un manga retraçant la vie d’une personne de notre monde se réincarnant en Yamcha et décidant de faire en sorte que ce dernier soit moins ridicule que dans l’œuvre originale (car oui soyons honnête Yamcha est la personne qui a le plus subi de moquerie dans tout Dragon Ball alors que Krilin est mort beaucoup de fois).

      Une série de jeu vidéo étant sortie sur énormément de plateforme les plus récents étant les Dragon Ball FighterZ (jeu de versus fighting compétitif), Dragon Ball Xenoverse (jeu de combat / rôle) et bientôt Dragon Ball Kakarot (Action RPG retraçant toute l’histoire de Goku et ses amis). Je ne vous cache pas que j’attends ce dernier avec impatience du fait de la beauté du jeu et de son gameplay assez intéressant (en espérant éviter qu’il nous fasse un faux espoir un peu comme One Piece qui m’a au final assez déçu).

 

Synopsis :

Avant de vous expliquer un peu l’histoire, il est bon de vous dire qu’Akira Toriyama s’est inspiré d’un conte asiatique retraçant l’histoire de Sun Wukong (le Roi Singe en France) parcourant la Chine et l’Inde afin d’accomplir la mission qu’on lui a confiée. Je ne peux que vous conseiller de lire cette oeuvre qui m’a paru intéressante et m’a personnellement permit de mieux comprendre les inspirations de Toriyama.


(Le Roi Singe : image tiré de Wikipédia)

Revenons donc sur le sujet :
Tout commence avec un enfant nommé Son Goku qui débute son aventure avec la jeune aventurière Bulma, ils auront pour quête la recherche des 7 Dragon Balls légendaires permettant d’exaucer n’importe quel souhait. On y suit donc ses deux protagonistes qui, tout au long de leur aventure, rencontreront d’autres héros qui les aideront (ou les ralentiront pour certains) dans leur quête des 7 boules de cristal.

Comme énoncé plus haut, l’œuvre est découpée en plusieurs histoires et arcs (comprenez des sortes de « saisons » dans les animés).
 
Nous avons donc :
 
        Dragon ball : Traçant la jeunesse de Son Goku avec plusieurs grands Arc comme les Tenkaichi Budokai et les attaques du Ruban Rouge.
 
        Dragon ball Z découpé en 5 grands arcs avec un Son Goku adulte : Arc Radditz, Arc Végéta & Nappa, Arc Namek en danger, avec l’introduction d’un ennemi iconique ayant pour nom Freezer, Arc Trunks du Futur et Cell, et enfin l’Arc Boo.
 
        Dragon ball Super : Repartant de la défaite de Boo (et bien avant les derniers épisodes de Dragon Ball Z, où nos héros étaient un peu plus vieux et avaient des enfants et petits-enfants). Même schéma que Dragon Ball Z plusieurs arc mais certains ont été adaptés en film avant même l’arrivée de la série : Arc Bataille des dieux avec Beerus, Arc Résurrection de Freezer, Arc Tournois des univers jumeaux (Equipe Champa vs Beerus), Arc Trunks du Futur (oui encore, on l’aime bien Trunks mais si ça continue il va faire de belles boulettes avec la temporalité même si en soit c’est déjà le cas) et enfin l’Arc du Tournoi pour la Survie des Univers.

 

Actuellement l’œuvre Dragon Ball Super est en cours en manga (dont Toyotaro est l’auteur actuel) et va bientôt reprendre en animé. La dernière sortie animée étant le film Dragon Ball Super Broly qui est sortie au cinéma en 2018 au Japon et 2019 en France.


(Evolution de Goku au fil des histoires, source https://www.youtube.com/watch?v=xlTveEtNBGI)
 
 

Théories diverses :

Pour éviter un article trop long pour vous, je m’intéresserai seulement à l’œuvre Dragon Ball Super pour cette partie théorie, car en effet il y a selon moi énormément à dire sur les anciennes œuvres aussi car certaines choses n’ont pas encore été éclaircies (peut être par la suite ?). Par conséquent vous comprendrez que je risque de spoil, à vos risques et périls donc.
 

Actuellement Dragon Ball Super en est à l’arc Moro, le dévoreur de monde.


(Image illustrant Moro)
 
Cet ennemi a été introduit récemment par Toyotaro mais existe depuis longtemps dans la temporalité de Dragon Ball car en effet il est fait mention d’un combat entre lui et l’ancien Grand Kaioshin (que l’on connaît de l’arc Boo car c’est lui qui réside dans notre cher « gros » boo, d’où sa gentillesse).  Il est aussi fait mention que c’est grâce à lui que Moro a été neutralisé et envoyé dans la prison galactique gérée par les patrouilleurs galactiques dont Jaco (que l’on connaît depuis les débuts de Super) fait partie.

On a pu voir que Goku et Végéta ont eu énormément de mal à se battre contre Moro avec le peu d’énergie qu’il avait ce qui s’est soldé par la défaite de nos 2 héros. Cependant ils ne se sont pas laissé abattre et sont partis chacun de leur côté afin de s’entraîner avec différents alliés.

Goku avec Merus de la patrouille galactique et Végéta avec les Yardrats.

On a pu voir que Merus est un patrouilleurs d’exceptions et cache assez bien ses techniques. Selon moi il dépasse facilement Goku même en SSJ GOD SSJ blue Kaiōken (alors oui dit comme ça on dirait un code mais c’est bel et bien le terme utilisé par la communauté pour décrire Goku en forme Super Saiyan Divin Super Saiyan Bleu avec la technique du dieu Kaio). Je ne dirais pas qu’il a le niveau Ultra Instinct car même les dieux ont du mal à ce stade cependant on pourrait penser à une variante de ce style de combat comme on aurait pu l’avoir avec Vegeta et sa forme « Beyond » qui va au-delà de la forme Blue qu’ont lui et Goku.  Merus pourrait peut-être faire le vide à sa manière mais être pleinement conscient de ses aptitudes ce qui le rend extrêmement puissant. Je ne suis pas sûr que cela facilite la tâche dans la quête de Goku et sa volonté de parfaire l’Ultra Instinct mais pourquoi pas lui donner une piste dans ce sens. Si Goku venait à maîtriser l’Ultra Instinct tout de suite cela enlèverait de sa saveur et donnerait lieu à une échelle de puissance complètement démesuré (encore pire qu’elle ne l’est actuellement).


(Merus et Goku)
 
Vegeta quant à lui est arrivé sur Yardrats (peuple ayant appris la technique du déplacement instantané à Goku après l’arc Freezer). On pourrait penser que Vegeta souhaiterait lui aussi maîtriser la technique du déplacement instantané mais au final le peuple Yardrats lui proposerait une technique de « Contrôle de l’esprit ». Selon moi cette technique pourrait s’apparenter à une forme de maîtrise de soi et une meilleure gestion des capacités de l’esprit mais aussi du corps ce qui permettrait à Vegeta de lui aussi atteindre un niveau proche du l’Ultra Instinct. Alors est-ce que l’on va avoir une sorte d’injustice encore une fois, avec un Goku qui la maîtrise et Vegeta non comme on a pu voir par le passé avec un SSJ3 pour Goku et rien pour Vegeta ? Peut-être car nous avons compris depuis le temps que Goku est le chouchou de la communauté (hélas oui j’en fais partie désolé). Cela peut aussi se confirmer par le fait que les Yardrats, comme cela a été mentionné rapidement, ne maîtrise pas de technique de combat, ce qui pourrait limiter Vegeta.


(Vegeta atterrissant chez les Yardrats)
 
Je pense que l’Ultra Instinct n’apparaîtra pas tout de suite car souvenez-vous on nous a dit qu’il y avait encore des univers qui n’ont pas encore été introduits, ce qui pourrait donner lieu à un autre tournoi des univers et par la même l’arrivée de l’Ultra Instinct maîtrisé.
 
Moro pourrait être battu avec une nouvelle fois, l’arrivée d’une fusion comme certaines théories le mentionnent. Mais dans ce cas pourquoi nous introduire autant de choses et nous montrer que nos héros s’entraînent pour développer de nouvelles compétences ? Cela serait, selon moi, une facilité scénaristique un peu trop grosse. Même chose, si au final, Beerus s’en mêle avec une technique de Hakai (destruction pure et simple d’un être avec la paume de sa main), cela reviendrait à faciliter la chose comme on aurait pu avoir avec l’arrivée de Zeno lors de l’arc Trunks du futur vs Black Goku et Zamasu.

Conclusions personnelles :

Vous l’aurez compris, cette œuvre me tient à cœur car il y a encore énormément à dire et à faire pour Toyotaro, ce qui donnera encore lieu à énormément de théorie et qui peut nous laisser rêver.

Plus on avance et plus certaines choses qui me paraissaient acquises sont sujets à révisions, comme Broly qui est devenu depuis l’an passé canon ainsi que l’histoire du peuple Saiyan.


(Poster du film Dragon Ball Super : Broly)

Idem avec l’échelle des puissances, j’ai l’impression que les auteurs perdent peu à peu le fil et ont du mal à gérer tous ces aspects, il n’y a pas d’échelle définie comme on pourrait l’avoir dans les comics de Marvel (définie plus ou moins certes mais définie tout de même). Cependant on peut essayer de la définir selon les péripéties de nos héros, ce qui donne lieu à encore plus de théories et de recherches sur l’œuvre.

Si cet article vous a plu, je compte détailler un peu plus les théories et revenir sur certains points des anciennes œuvres car, comme dit précédemment, il y a des points à éclaircir et à rediscuter.

En espérant vous avoir fait plaisir avec cet article, j’attends vos retours avec impatience afin de donner lieu à des débats, je suis même prêt à en découdre (à l’oral bien entendu) afin de vous expliquer pourquoi Goku est supérieur à Vegeta !

 

On espère que notre analyse de Dragon ball super vous a plu. Si vous voulez découvrir d’autres articles c’est par ici.

Rayan. 

Related Posts

Leave A Comment