Princesse Mononoké by Sympops
Juin
Film d'animation

La relation entre l’homme et l’environnement est un sujet assez délicat qui suscite bien des débats et pourtant le Studio Ghibli nous démontre que l’on peut débattre avec magie et poésie par le biais de son film d’animation : Princesse Mononoké.

Le cadre de l’oeuvre :

Princesse Mononoké est un film d’animation fantastique créé par le Studio Ghibli et signé ainsi que réalisé par Hayao Miyazaki. 

Le film est sorti en 1997 au Japon et 3 ans plus tard en France.

L’oeuvre reçut un tel engouement qu’elle fut un succès artistique et commercial ce qui donnera au Studio Ghibli et surtout à Hayao Miyazaki une renommée mondiale.

Le Synopsis :

L’oeuvre se situe dans un japon médiéval durant l’ère Muromachi.

Un jour le prince Ashitaka de la tribu Emishis se voit frappé d’une malédiction après avoir tué, sous la contrainte de voir ses villageois en danger, un dieu Sanglier possédé par la colère et devenu un démon.

N’ayant, selon la chamane du village, plus beaucoup de temps à vivre il lui est proposé d’investiguer sur l’origine de la colère du dieu sanglier ainsi que celle de la nature tout entière et par conséquent de sa malédiction.

Sur la route il rencontrera divers personnages telle Dame Eboshi, une femme aidant toutes les personnes qu’elle rencontre afin de leur donner un travail et des vivres, ou même San, une fille élevée par les loups et défendant les causes de la nature.

L’Analyse :

Comme d’habitude, je tiens à vous prévenir du fait qu’il est préférable d’avoir vu le film afin de mieux cerner l’histoire ainsi que les personnages et surtout pour éviter de vous faire SPOIL !

Dans cette analyse nous allons nous intéresser aux messages derrière l’oeuvre, en effet Princesse Mononoké est porteur de plusieurs messages, qu’ils soient en faveur de l’environnement ou de notre cohésion sociale.

Nous allons donc essayer de desceller ce que veut nous faire comprendre Miyazaki derrière son oeuvre.

Premièrement nous allons parler de Dame Eboshi.

Je pense que pour certains d’entre vous cela est évident mais nous allons quand même expliquer ce qu’elle représente et montrer qu’elle n’est pas si mauvaise que l’on pourrait le croire.

Dame Eboshi Princesse Mononoké

De prime abord on peut penser qu’elle ne se soucie que de son village et part chasser afin de récupérer toutes les ressources possibles afin de subvenir à ses besoins.

Cependant il faut prendre en compte qu’elle fait ça pour son village et qu’elle prend soin des siens.

Elle ne fait aucune discrimination et va jusqu’à soigner ceux qui sont les plus mal-en-point.

On a là une personne qui, bien que monstrueuse envers l’écologie, est altruiste et bienveillante.

Voyez ici une allégorie de l’humanité, bien que l’on ait des défauts il faut prendre en compte l’ensemble de nos actes, nous avons des bons comme des mauvais côtés, bien que l’on ne retienne que les mauvais si l’on creuse on y voit des besoins et des raisons profondes qui peuvent justifier nos actes les plus fous.

Ici, Dame Eboshi est prête à prendre tous les risques ainsi que le mauvais rôle afin de protéger les siens, un acte fou pour un besoin réel.

Dans un autre sens vous pouvez aussi voir Dame Eboshi comme une louve alpha protégeant sa meute et allant jusqu’à se battre contre d’autres espèces afin de subvenir aux besoins de ces petits. Bien qu’elle fasse des dégâts à la Nature elle-même, Dame Eboshi fait partie de cette Nature mais ne le comprend juste pas, tôt ou tard elle subira la conséquence de ses actes par le biais d’un manque de ressources si tout se déroulait selon ses plans.

Nous parlions de son village, évidemment voyez ici une allégorie de la société, un ensemble de personnes tentant de survivre dans un contexte particulier.

Iron town Princess Mononoké

On y voit un amas de fumée assez conséquent émanant de ce village alors qu’il n’est pas si grand, cette fumée provenant des forges et pouvant être comparé à nos industries montre bien que même une partie, infime soit-elle, de l’humanité pollue énormément pour ses propres besoins.

Vous avez aussi pu assister aux banquets qu’ils tiennent et voir un peu les relations qu’ils entretiennent, on voit bien que le village est “Vivant“.

Il y a des rires, des “piques” entre villageois, de l’entraide, tout pour faire de ce village un endroit prospère et joyeux, nous montrant bien que l’humanité est belle et que nous pouvons vivre ensemble en dépis de nos défauts physiques, notre origine ou tout autre point pouvant être sujet à division dans notre société actuel.

Vous noterez aussi que la place de la femme a un rôle majeur dans se village, car elles occupent et défendent le village comme les hommes.

Les villageoises Princesse Mononoké

On voit bien que les femmes sont fortes et ont un caractère dominant sur les hommes du village. Elles sont aussi, voir plus, courageuses que les hommes. Miyazaki tente de nous prouver qu’il n’y a pas de rôle plus important qu’un autre, que la place de la femme est tout aussi importante que celle de l’homme peu importe le contexte. Les critères physiques n’ont pas leur places dans ce débat car les femmes ont autant d’activités physiques que les hommes, tous ces points vont bien dans le sens de l’égalité des sexes.

Villageoises

Parlons maintenant de San et de la Nature.

San Princesse Mononoké

San est à l’opposé de Dame Eboshi en terme de conviction, cependant leur combat est similaire. San tente de protéger les siens ainsi que la nature autant que Dame Eboshi tente de protéger son village et ceux qui le compose. Elle prend partie de la Nature en tentant de combattres les Hommes, cependant est-ce vraiment ce que souhaite la Nature ?

En effet dans l’idéal la Nature souhaite la paix, elle a soigné Ashitaka alors qu’il est un humain, un étranger vivant hors de la forêt, et pourtant elle l’a soigné sans distinction.

Elle ne fait pas discrimination. Mère nature est pleine de compassion et d’amour, elle porte un regard sans haine envers tout type de vie.

Et c’est là la différence avec les esprits qui la composent, les esprits sont remplis de haine et de colère car ils essaient de vivre en paix mais des étrangers touchent à mère nature, ils sont un peu comme les villageois du village de Dame Eboshi.

Au final les deux camps s’entrechoquent pour des raisons qui semblent similaire alors qu’ils devraient suivre la voie de la raison, la voie de la nature.

Elle est l’exemple à suivre, tous devrait vivre sans disctinction d’espèce ou de convictions, ils devraient tous vivre ensemble et trouver une solution pour créer cette cohésion.

Et c’est là qu’intervient Ashitaka.

Ashitaka Princesse Mononoké

Il était victime de cette “guerre” et semblait être impuissant fasse à tout cela, et pourtant il deviendra le “champion de la Nature” il changera les pensées et les esprits de tous les vivants alors qu’il n’a pas prit partie.

Ce qui semblait être une malédiction et une quête sans retour est au final sa destinée, il était l’homme au mauvais endroit au mauvais moment mais il était le bon.

Comme dirait le GMan : “L’homme qu’il faut, là où il ne faut pas, peut faire toute la différence”.

 

Conclusion :

Sincèrement Princesse Mononoké est beau, magique, poétique, tout simplement incroyable comme la plupart des oeuvres du Studio Ghibli.

Miyazaki par le biais de ses oeuvres, transmet des messages de paix et d’amour avec un talent sans nom.

Il arrive à critiquer la société de manière pacifique et sans heurter qui que ce soit.

Je me dois de VRAIMENT vous inciter à les regarder et à les comprendre car toutes ses oeuvres transmettent de belles valeurs et sont des odes à la vie.

Et ça tombe bien car Netflix les a intégré à son catalogue, vous n’avez plus d’excuses, foncez !

Rayan.

 

Si cet article vous  a plus n’hésitez pas à en lire d’autre dans notre section blog !

Related Posts

Leave A Comment