Terminator Sympops
Mar
Film

Début de l’analyse de la licence “Terminator” … 01000001 01100010 01101111 01101110 01101110 01100101 01111010 00001101 00001010…  Année 2020 … Restez chez-vous … Profitez de notre contenu au chaud …. 01110110 01101111 01110101 01110011 … Bonne lecture…

Cadre du film:

Le premier film Terminator appartient à une saga de film de science-fiction. Sortie en 1984, ce film a été écrit et réalisé par James Cameron. On retrouve Arnold Schwarzenegger dans le rôle du méchant de l’histoire.

Synopsis:

Un Terminator, robot d’aspect humain, est envoyé d’un futur où sa race livre aux hommes une guerre sans merci. Sa mission est de trouver et d’éliminer Sarah Connor avant qu’elle ne donne naissance à John, appelé à devenir le chef de la résistance. Cette dernière envoie un de ses membres, Reese, aux trousses du cyborg.

Théorie diverse:

Spoiler Alerte !!

Dans la théorie d’aujourd’hui nous allons nous pencher sur un événement temporel appelé paradoxe de l’écrivain.

Le paradoxe de l’écrivain est une théorie qui est très présente dans les oeuvres de science-fiction abordant le voyage dans le temps. Ce paradoxe est expliqué de la manière suivante:

Un voyageur temporel remonte le temps pour rencontrer son écrivain favori. Une fois sur place il découvre que celui-ci n’existe pas. Ne pouvant vivre dans un monde où ses livres préféré sont inconnu, il les fait publier. Permettant ainsi, à son lui futur de connaître les bouquins et le faisant à son tour remonter le temps en créant une boucle et en posant la question suivante : qui a écrit les livres ?

Plus scientifiquement la définition de ce paradoxe est : Un événement qui sera sa propre cause.

Ce paradoxe est donc la base de la saga Terminator. En effet, dans le premier film, Kyle Reese est envoyé dans le passé par John Connor pour protéger sa mère Sarah du méchant T800. Kyle tombe alors amoureux de Sarah et engendre un enfant : John.

Protect Sarah

Ici, le paradoxe est simple: John, par sa décision d’envoyer Kyle dans le temps, a pour conséquence sa propre procréation.

Le but de la manoeuvre dans le film était de garder Sarah Connor en vie jusqu’à la naissance de John. pour que celui-ci devienne le chef de la rébellion. Cependant, il existe une théorie selon laquelle, l’objectif de ce voyage dans le temps est une erreur pour les rebelles.

Dans cette hypothèse, le jugement dernier causé par Skynet n’aurait peut-être pas lieu si Sarah Connor trouvait la mort en 1984.

Ça nécessite quelques explications.

Moto Terminator
On l’a vu précédemment c’est le paradoxe de l’écrivain qui est la cause de toute cette histoire, c’est pourquoi, briser le cycle permettrait que tout rentre à la normale.

Afin de bien replacer tous les éléments dans leur contexte, Imaginons la ligne temporelle si la protagoniste de ce premier film mourrait inopinément.

En 1984, le T800 réussi l’objectif qui lui a été confié : assassiner Sarah. John Connor ne viendra jamais au monde. Les aventures se déroulant dans le second volet de la saga n’auraient alors pas lieu. Aucun androïde n’est envoyé en 1995. Cependant, l’entreprise Cyber Research System découvre tout de même le bras et le processeur du premiers T800 et développe Skynet, les machine se soulève et l’histoire reprend sans John pour mener la résistance.

La totalité de toutes aventures aurait pris fin, si la rébellion avait décidé de sacrifier leur chef et sa mère, en les tuant eu même.

 

Sarah Connor Sympops

En 2029, les machine se soulèvent, c’est la fin du monde et les quelques résistants continus à se battre pour la race humaine. Un homme est envoyé dans le passé pour assassiner la mère de leur chef. Kyle Reese arrive alors en 1983, soit une année avant l’arrivée du T800 censé causer la perte de notre espèce. Le jeune Kyle tue Sarah. Dans cette nouvelle temporalité, John ne vient toujours pas au monde, donc cette fois, le T800 n’est pas envoyé en 1984. L’entreprise Cyber Research System ne trouve pas le processeur et le bras de celui-ci et n’arrive pas à développer Skynet. Le jugement dernier n’arrive pas. Les machines ne se soulèvent pas.

Il existe évidemment de nombreuses façons de rendre cette théorie caduque. En effet il est possible de la réfuter grâce à un autre paradoxe temporel, le paradoxe dit “du grand-père”. Celui-ci indique que si Kyle Reese est envoyé dans le passé pour tuer Sarah Connor, alors il crée une réalité alternative où il n’est pas envoyé tuer Sarah qui reste en vie et où il est envoyé, et ainsi de suite.

Conclusion :

Terminator est une des plus grandes sagas de l’histoire du cinéma. Même si beaucoup de reproches peuvent être faits dus à de trop nombreuses suites ratées et souvent jugées inutiles ou hors de propos. Les films Terminator traitées d’un des cauchemars de l’espèce humaine, la prise de conscience de la machine.

En effet, avant de parler de voyage dans le temps, les films nous racontent comment, à trop vouloir pousser les ordinateurs à la réflections et à l’automatisation, ils finissent par prendre le pouvoir. Ce thème a été repris et utilisé dans de nombreux films par la suite, mais Terminator nous parle aussi d’espoir. À travers le grand chaos qu’est la planète, l’humanité continue tant bien que mal à résister et à se battre pour sa liberté et pour ces droits.

Par bien des façons, la saga a su nous surprendre et, grâce à ces émotions, son histoire et ses répliques cinglantes, devenir culte.

Aurélien

 

Si cette article vous a plu, n’hésitez pas à en lire d’autre dans notre section blog et surtout prenez soin de vous et RESTEZ CHEZ VOUS !

Related Posts

Leave A Comment