Nov
Film

Intro

Si l’on continue sur la lignée des Tim Burton, mais aussi sur Halloween, autant parler d’Edward aux mains d’argent. De plus, c’est un excellent costume d’Halloween. Edward aux mains d’argent est le 4e long métrage réalisé par Tim Burton en 1990. Le réalisateur aidé par une romancière, sort le personnage principal de son imagination (un homme solitaire avec des mains d’argents) pour en faire un film. Plusieurs acteurs avaient été choisis pour le rôle principal, mais pourtant c’est Johnny Depp qui a fini par être choisi. Grâce aux précédents films comme Batman mais aussi aux têtes d’affiches, ce film est un succès total.

 

Synopsys

Le film raconte l’histoire d’une invention créée par un vieil homme isolé dans un sombre château. Cet inventeur fou a commencé à créer Edward, mais malheureusement il n’a pas pu être finis à temps. L’inventeur est mort et Edward garda des ciseaux à la place de ses mains. Edward demeura alors seul dans le château. Jusqu’à ce qu’une Femme le sorte pour le présenter au monde des Hommes et lui faire découvrir ce qu’il se cache derrière les grandes portes de la bâtisse. Seulement les hommes pourront-ils l’accepter ?


Théorie:

C’est le moment où les spoils peuvent arriver, même si c’est un vieux film, vous pouvez avoir envie de le regarder avant de connaître toute l’histoire.
Après avoir vu le film et la liste des réalisations de Tim Burton, je me suis demandé si la création imparfaite d’Edward n’était pas une métaphore. L’Homme a toujours voulu rendre l’homme meilleur que ce qu’il n’était. Je pense que l’inventeur a voulu créer le fils parfait, qui est là pour s’occuper de lui, mais aussi pour avoir quelqu’un à qui s’occuper tel une famille. Malheureusement comme une référence à la religion, l’homme ne peut atteindre la perfection et être l’égal de Dieu. On peut dire que la vieillesse est une forme de courroux que l’être tout puissant a jeté sur cet inventeur pour l’empêcher de créer la perfection.

Une autre théorie se forme lorsque l’on parle de création, il se peut, que le vieil homme est représenté comme Dieu. “Le 6éme jour il créa l’homme à partir d’argile”, ici nous avons la création d’un homme à partir de rien, avec un coeur pour aimer, un cerveau pour comprendre. Et ainsi il a créé la vie, dans ce château en haut d’une colline au dessus des autres. Mais il n’est pas parfait comme Adam lorsqu’il croqua dans la pomme proposé par le Diable.

Nous pouvons remarquer qu’une seule personne tombe amoureux d’Edward et l’accepte tel qu’il est. Ce qui n’est pas du tout le cas de la communauté, par ce biais là, je pense qu’il a voulu exposer que malgré le fait que la société est uniformisée à rejeter la différence, certaines personnes y échappent et il y a toujours un moyen de se faire une place malgré les différences apparentes comme psychologiques. On peut y faire la liaison avec le conte de disney “La Belle et la Bête”.

La dernière chose que j’ai pu remarquer, c’est la façon d’exprimer les sentiments qu’Edward à envers les autres. Que ce soit par la création lorsqu’il est rejeté et énervé dans le manoir, mais aussi la création avec l’amour. Le réalisateur a voulu montrer que les mots ne sont pas les seuls facteurs d’expressions. Les sculptures que taille Edward sont là pour exprimer les sentiments qu’il a envers la jeune femme, surtout quand il la rejette lorsqu’elle lui demande de l’enlacer.

 

Conclusion personnel

Edward aux mains d’argent est à mon sens un film révélateur du style de Tim Burton, il est pour moi l’initiateur d’un style plutôt sombre, tirant sur le gothique. Comme toutes ces réalisations et malgré la vieillesse de l’oeuvre, le film reste excellent, avec quelques allégories de la vie qui intègre le téléspectateur à l’histoire.

Notre article vous a plu ? Découvrez nos autres article à cette adresse.

Yoann.

Related Posts

Leave A Comment