DokiDokibySympops
Mai
Jeux-Vidéos

Ne vous fiez pas aux apparences, l’oeuvre dont nous allons traiter aujourd’hui, Doki Doki Literature Club, est bien plus profonde qu’il n’y parait. Venez donc enquêter avec nous sur ce qui semble être un jeu plutôt sombre.

Contexte :

Doki Doki est un visual novel (un jeu textuel, où tout le gameplay est basé sur des dialogues et des choix ) crée par la team Salvato. On peut noter que cette équipe est américaine ce qui est surprenant étant donné que la majeure partie des studios proposant ce type de jeu sont nippons.
Le jeu commence comme un “dating simulator” mais se révélera être un un jeu d’horreur psychologique.

L’oeuvre vidéo ludique est disponible gratuitement sur Steam depuis septembre 2017.

Synopsis : 

L’aventure se déroule dans un lycée. Le joueur est invité par Sayori une amie d’enfance à rejoindre un club de littérature. Dans ce club, il rencontre d’autres filles avec lesquelles il nouera des liens. Cependant très vite, Sayori lui fait part de ses pensées suicidaires ainsi que de ses sentiments amoureux à l’égard du personnage principal.

Analyse : 

Cette zone contient du spoil comme à son habitude, du coup si vous n’avez pas joué à ce jeu dans son entièreté, je vous conseille de déguerpir.

Doki Doki literrature club

Le jeu, vous l’aurez remarqué, n’as pas recours aux jumpscares, contrairement aux autre jeux d’horreur. Celui-ci se base sur une ambiance malsaine et sur le fait de “traverser le 4ème mur”. Le jeu se comporte comme un virus jusqu’à supprimer ses propres fichiers à la fin. Le seul moyen d’y rejouer est de désinstaller le jeu complètement, et de le réinstaller.

Pendant notre partie nous sommes invités à ouvrir les fichiers du jeu pour y effectuer des modifications. Eh, bien figurez vous que nos théories sont basées sur ce que l’on retrouve dans les fichiers cachés.

Dans les fichiers de Monika, en renommant des fichiers pour y ajouter un “.png”,on peut découvrir 2 images. L’une contient un carré blanc, l’autre un carré noir et un cercle de feu.
En fusionnant les images, on obtient ceci :

Secret DokiDokiliteratureclub

Le noir représente les 0 et le blanc des 1  ce qui nous donne un code binaire. Mais maintenant si l’on change la base du fichier et qu’on le transforme en base64 (Désolé si on vous perd là-dessus, vous aurez les fichiers quoi qu’il arrive ) on obtient un texte :
https://pastebin.com/MZt9deig

Ce qui nous intéresse ce sont les trois dernières lignes : “
This is my story. It’s time to be a fucking hero.

Both of us.

2018”
On peut interpréter cela comme l’annonce d’un nouveau jeu du studio en 2018, avec pourquoi pas Monika ?
Et bien, si vous regardez, vous apprendrez que le studio n’a pas publié de jeu en 2018, mais sur article d’un blog dédié : http://teamsalvato.com/blog/team-salvato-general-update-october-2018/
Nous sommes en capacité d’avoir une explication sur l’absence de publication de jeu en 2018 (problème d’emplois du temps).

Sayori DokiDoki

Passons maintenant aux fichiers de Sayori. Il faut changer les fichiers en fichiers audio de format “.ogg” .Un son assez désagréable se produira, mais si vous utilisez un spectrographe (on a tous ça chez nous ) on peut récupérer un QR code :

QR Code Doki doki literature club

Le QR code vous amène ici : http://projectlibitina.com/

A ce moment là on peut lire une sorte de rapport de test, celui d’une fille nommée Libitina dans lequel on parle de ce personnage ainsi que de “XXXXXX”
6 lettres donc, et étrangement, Monika et Sayori ont des noms à 6 lettres également.
Dans le rapport, Libitina a 3 ans et est née en 2001.  En prenant en compte que Yuri elle a 18 ans, on peut estimer que si le personnage est né en fin d’année, il est possible que Yuri soit Libitina.

Yuri Doki Doki Literature Club

Dans le rapport on peut lire : 

“The following occasional behaviors have been noted and should be ignored in     

future examinations:                                                            

Twitching; vocal tics; biting; epiphora; vomiting; screaming; harm to examiner; 

harm to self; misplaced laughter                                                

Any self-harm attempts must be interrupted immediately.  “

Cela nous rappelle étrangement notre personnage non ? 

Eh bien parlons plus en détail de Yuri dans ce cas. Cette dernière lit un livre nommé “Portrait of Markow” La jeune fille dit que le livre parle d’expérimentation humaine menée en prison.
On peut donc imaginer que toutes les filles du club ont subi  cette expérimentation, ce qui expliquerait leurs tendances suicidaires. De plus, sur la couverture du livre, on peut y distinguer un oeil, ce qui pourrait faire référence au troisième oeil qui est un élément récurrent dans les poèmes. Monika nous dit qu’elle ne peut pas nous en parler durant l’acte 3. 

Une chose est sûre, nous en saurons plus avec la mise à jour de Doki Doki annoncée par le développeur ainsi que le prochain jeu également annoncé.

En attendant et si cet article vous a plus n’hésitez pas à en lire d’autres dans notre section blog !

Related Posts

Leave A Comment