Call of Duty Modern Warfare by Sympops
Jan
Jeux-Vidéos

S’il y a bien une licence qui nous donne rendez-vous (presque) chaque année, c’est bien celle d’Activision, aujourd’hui nous allons parler d’une série de jeux que tout le monde connaît : Call Of Duty et plus précisement la série des Modern Warfare.

Le cadre de l’œuvre :

Qui ne connaît pas Call of Duty aujourd’hui ? Cette licence a bousculé l’industrie du jeu-vidéo (que ce soit dans le bon ou dans le mauvais sens) en fournissant des jeux au scénario digne de grands films d’action d’Hollywood ainsi que des gameplays (parfois) innovant.

Nous avons pu avoir de nombreux acteurs connu qui ont bien voulu prêter leurs traits pour cette licence (tel que Ron Perlman, Danny Trejo ou Kit Harington) car tous savent qu’elle a marqué des générations.

La série a été adapté sur un bon nombre de plateformes que ce soit PC, Playstation, Xbox, même la nintendo DS c’est dire.

A l’heure où j’écris ces lignes nous en sommes au 16ème jeu (sans compter les spin-offs et jeux mobile) et Activision n’est pas prêt de mettre cette licence à la retraite (vu l’argent qu’elle génère on les comprends).

Aujourd’hui nous allons traiter du petit dernier de la série, son nom : Call of Duty : Modern Warfare (ou L’appel du devoir : Guerre Moderne si on veut copier les titres canadiens).

Ce titre se veut être un reboot de l’ancien jeu du même nom sortie en 2007.

Call of Duty 4 : Modern Warfare

Synopsis : 

Dans cet opus on y suit plusieurs personnes tel qu’Alex faisant partie de la CIA, Kyle Garrick des SAS et Farah Karim, cheffe de la Force de Libération Urzikstanais.

Leur point commun réside dans leur volonté de combattre un groupe de terroriste ayant pour nom Al-Qatala. Au début ces personnages interviennent dans diverses missions chacun de leur côté  mais par la suite ils seront amené à coopérer à l’aide du Capitaine John Price qui viendra diriger une opération de grande ampleure afin d’en finir une bonne fois pour toute avec le groupe terroriste.

Trahison en tout genre, conflit géopolitique et horreur de la guerre sont au rendez-vous.

Analyse et Théories diverses :

Préparez-vous ça va spoiler !

Dans cet opus on arrive donc avec des personnages que l’on “découvre pour la première fois”, cependant à la fin du jeu on en apprend un peu plus sur les personnage, par exemple Kyle Garrick décide d’avoir pour surnom “Gaz”.

Cela ne vous dis rien ? Un Gaz faisant partie des SAS dans les anciens Modern Warfare ? Hé si, je pense que c’est bien lui :

Call of duty : Kyle "Gaz" Garrick

On apprend aussi qu’un groupe d’intervention se formera et  sera de la partie afin de prendre part à une guerre.

Dans un premier temps j’aimerais revenir sur le nom de code ce groupe d’intervention dit “secret”, son code : 1-4-1.

Encore une fois cela nous ramène aux anciens jeux de la licence où l’on jouait des personnages faisait partie de la Task-Force 141 :

Cal of Duty : Price TF141

 

Je reviens donc sur les membres de ce groupe d’intervention :

John “Soap MacTavish que l’on connaît des anciens jeux et dont le destins fut scellé dans Modern Warfare 3 en mourant dû une balle dans l’abdomen provenant de l’arme de Shepard.

Call of Duty : John "Soap" MacTavish

Et enfin Simon Riley que l’on connaît tous sous le nom de “Ghost” :

 

Call of Duty : Simon "Ghost" Riley

 

Je parlais de Shepard il y a peu, lui aussi est mentionné à la fin du jeu comme un nouvel élément problématique venant des USA.

J’aurais pu aussi parler de Nikolai et de Kamarov, tout deux faisant aussi partie des anciens opus et dont on sait qu’ils rejoignent la Task-Force avec le Capitaine Price.

Par conséquent tout cela m’amène à un point : et si cet opus se tenait avant les évènements du premier épisode de 2007 ?

Je m’explique, on nous sert un soit disant “reboot” de la série mais on reprend tous les éléments de la série initiale de 2007 et on les remet juste au goût du jour, par conséquent il se pourrait que l’histoire soit en fait la même que la première trilogie et que par conséquent nous risquons d’avoir les mêmes éléments narratifs qu’au départ avec un nouveau chef des terroristes que l’on connaît déjà, des personnages déjà utilisés et dont on connaît le sort et enfin une fin de trilogie qui risque de se terminer à peu de chose près comme l’ancienne.

J’ai donc une autre supposition, il se pourrait que cette nouvelle série de jeu soit en parallèle des évènements de la première trilogie et par conséquent nous aurons une histoire qui s’insère dans la chronologie des premiers Modern Warfare tout en ayant des missions différentes avec des protagonistes que l’on connait déjà.

Conclusions :

On sent que Activision a voulu revenir à ce qu’était l’âge d’or de sa licence et nous fournit ici une campagne qui nous rappel la première trilogie des Modern Warfare.

J’ai trouvé le jeu plaisant, avec une approche de la guerre un peu plus poussée et mature que dans les anciens opus.

Certains comparent ce jeu avec Spec-Ops : The Line et je serais plutôt d’accord avec eux, les éléments tels que les moments où l’on joue Farah enfant et que l’on se retrouve faible face à des personnes qui nous en veulent alors que l’on ne sait pas pourquoi.

Ces genres de scènes sont des moments qui marquent car les aspects de pitié et de compassion sont loins d’être utilisés par les soldats qui n’en font parfois qu’à leur tête.

Ils profitent parfois de ce contexte pour assouvir leur besoin de tuer, sans que personne ne puisse se mettre en travers de leur chemin.

Les questions de Farah sont des questions que l’on devrait tous se poser, dans le sens où nous avons ici une personne qui n’a rien demandé et qui se retrouve dans un conflit politique mené par tous les pays sauf le sien alors que la guerre se passe sur son territoire.

Dernier point, j’aimerais revenir sur l’aspect “reboot” de la licence, j’ai peur qu’Activision revienne avec ses vieux démons et que l’on nous sert la même trilogie avec seulement des graphismes plus poussé afin de juste respecter son calendrier de sortie. En espérant que cela ne soit pas le cas et que l’éditeur ait cette réelle envie de bien faire les choses comme il nous l’a promis.

Rayan.

Merci à COD Fandom pour les informations et images.

 

N’hésitez pas à lire d’autres articles du site !

Related Posts

Leave A Comment