Doom Eternal Sympops
Mai
Jeux-Vidéos

Plus énervé et plus sanguinaire que jamais, le Doom Slayer est de retour pour faire rempart aux hordes de démons et sauver l’humanité d’un conflit qui n’est pas le sien. Aujourd’hui vous l’aurez compris nous allons traiter du dernier bijou de Bethesda (et du développeur ID Software) : Doom Eternal.

Le cadre de l’œuvre :

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’historique de la licence je vous renvoie au précédent article sur le premier opus de Doom (2016).

Doom Eternal quant à lui a été édité par Bethesda, toujours détenteur de la licence, et développé par ID Software. Le jeu a été porté sur PlayStation 4, Xbox One, Switch ainsi que sur PC. Enfin la musique, aussi énervé que le personnage principal, est signé Mick Gordon.

Le jeu a pu avoir quelques améliorations que ce soit au niveau du Lore (on vous renvoie à ces 2 excellentes vidéos qui résume le Lore de Doom) ou au niveau du gameplay avec une mise à jour de l’arsenal ainsi que du contenu multijoueurs et cosmétique.

En effet Doom Eternal voit l’arrivée d’un nouveau mode de jeu qu’est le BATTLEMODE, un mode de jeu multijoueur avec un Doom Slayer contre 2 démons majeurs parmis les 5 disponibles.

Synopsis :

Nous reprenons l’histoire là où nous l’avons laissé dans le premier opus, l’UAC a lâché une horde de démon sur Mars puis la terre après avoir échoué dans l’extraction de l’énergie Argent issu de l’enfer.

Désormais corrompu l’UAC participe activement à l’extermination de la race humaine avec l’aide de démons de plus en plus puissant. La terre tente tant bien que mal à repousser les attaques démoniaque par le biais d’une cellule de résistance se nommant l’ARC.

Le problème, l’ARC a subit de lourde perte et doit désormais se cacher tout en tentant de donner des directives aux derniers résistants de la terre.

Tout cela se passe pendant la disparition du Doom Slayer, qui avait été envoyé on ne sait où à cause du Docteur Samuel Hayden.

Apparement cela lui a été bénéfique car il reviendra avec une citadelle sur un satellite de la terre le tout contrôlé par son nouvel ami : l’IA Vega.

De là nous commençons l’histoire de Doom Eternal et devons nous battre pour exterminer les démons, les prêtres des enfers et la Khan Maykr, un être angélique qui ne l’est pas vraiment.

Théories diverses :

Évidemment avant toutes choses, je préfères vous prévenir : RISQUE DE SPOIL INCOMING ! Donc assurez-vous de bien terminer le jeu avant de lire ce qui suit.

Ça y est, vous avez enfin terminé le jeu, l’Icône du péché est morte et enterré. Vous vous en allez de manière badass vers l’inconnu mais avec plusieurs questions en suspens.

En effet nous avons le ménage sur Terre, Mars, l’Enfer et le Paradis cependant il y a certaines points à éclaircir.

Premier point, nous avons laissé VEGA sur Urdak (une sorte d’étrange Paradis).

Doom Eternal Urdak

Cependant en la laissant sur Urdak, VEGA devient le “Père” ou le créateur, par conséquent, VEGA devient-il un être au dessus des Maykr ?

Rappelons le, le Père est une entité ancestrale qui assure la lignée des Maykrs ainsi que la sélection d’un(e) Khan tous les 10 000 ans, autant vous dire qu’il n’est pas n’importe qui. Cela veut donc dire que VEGA serait l’être suprême d’Urdak et donc des Maykr, mais que va-t-elle donc faire ? Sera-t-elle toujours soumise à Hayden qui en profitera pour devenir un Khan par la suite ? Il est possible que cela arrive, cependant il ne faut pas oublier qu’elle fusionne avec le père, il se peut donc aussi que le père n’est pas complètement disparu. D’ailleurs, après avoir battu la Khan Maykr, nous entendons une voix mystérieuse criant “NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON”, il se pourrait que cela soit bien la voix du père que l’on entende au loin. D’autres avis penchent pour l’Icône du péché pleurant sa la Khan Maykr ou le Seigneur des Ténèbres : Satan qui est en colère après que le Slayer est créé un déséquilibre.

Doom Eternal Le père criant noooooon

Hayden qui contrôle toujours la citadelle mais aussi VEGA et par conséquent le “paradis”.

Passons maintenant à Hayden, notre bon cher Hayden qui nous aura bien manipulé mais qui nous aura aussi bien rendu service. Notre cher Hayden qui finit par être l’IA de notre Citadelle Spatiale sera-t-il toujours notre compagnon de route pour la suite ? Il est assez traître sur les bords et nous cache ses intérêts depuis le début, il ne serait donc pas étonnant que le Slayer s’en débarrasse à la longue. Et puis cela ne serait qu’un juste retour des choses après qu’il nous ai téléporté dans un endroit inconnu à la fin de de Doom 2016.

Cependant il y a quelque chose que l’on apprend sur Hayden de manière implicite, en effet quand VEGA explique qu’Hayden ne pourrait être réanimé par la citadelle, Hayden se réveille directement et fusionne facilement avec cette dernière. Juste avant cela un des humains de la base nous explique qu’il n’arrive pas à accéder au cortex du Dr Hayden car sa technologie est “trop alien”. Une citadelle faite par les Maykr, un robot Alien qui arrive à fusionner avec … Hayden aurait donc un lien avec les Maykr ?

Doom Eternal Dr Hayden

Cela ne serait pas étonnant car en effet dans les registres ainsi que dans le jeu, certains éléments prouvent qu’Hayden serait en fait le Séraphim, l’être qui aide le Doom Slayer lorsqu’il était en “Croisade” contre les démons lors de la guerre d’Argent D Nur. Lorsque vous arrivez sur Urdak, Hayden ne semble pas être le même et en sait énormément au sujet de cette cité. Autre point quand vous arrivez dans la chambre de l’Icône du Péché, une voix salue le Séraphim, or nous sommes le Doom Slayer, VEGA n’a pas d’identité pour les systèmes d’Urdak, restent donc Hayden qui nous accompagne aussi. Tous ces éléments en plus des connaissances incroyables qu’il possède renforce l’idée que Samur alias Samuel Hayden soit réellement le Séraphim.

Dr Hayden Samur Le Séraphim

Dernier point les Sentinelles, après avoir tué les prêtres, les démons et la Khan ils se retrouvent sans alliés et sans roi. Resterait une possibilité, celle où le Doom Slayer devient leur leader. Cela ne serait pas impossible dans le sens où les registres indique qu’il était déjà le leader de l’unité de soldat qui combattait pour le Roi Novik et la Khan. Cependant ils sont devenu hostile après que l’on ait tué un des prêtres des enfers, le Doom Slayer ayant couvert de sang la terre sacré des sentinelles il va falloir prouver que l’on mérite ce titre.

D’autres questions restent en suspens mais il faudrait plus qu’un article pour arriver à faire le tour du Lore de Doom qui a encore tant à nous offrir !

Conclusion :

Doom Eternal a réellement tout réussi, que ce soit au niveau du Gameplay, du lore, des musiques, de la DA, absolument tout a été prévu pour que les joueurs se délectent de cet opus.

Le jeu est excellent et je ne peux que vous le recommander, vous allez vous énerver dessus c’est certains mais dieu sait que vous allez apprécier chaque seconde, rien que de savoir qu’un niveau vous a pris des lustres pour au final y arriver au 10ème essais est un sentiment qu’on ne retrouve plus trop depuis un certains temps dans les jeux vidéos. Doom Eternal va vous réapprendre ce qu’est le mot difficulté tout en vous donnant une meilleur définition du mot divertissement.

Si vous devez vous ruer sur un FPS c’est bien celui là, il ne serait pas étonnant de le voir Game Of the Year (même si l’année n’est pas encore terminé et que des gros titres me feront sûrement mentir).

Seul ombre au tableau, les dernières polémiques autour des musiques du jeu qui sont sortis sans l’accord du compositeur des bandes sons de la licence : Mick Gordon. 

La relation entre Bethesda et le musicien semble bien fragilisé et il ne serait pas étonnant que ce dernier n’ait plus l’envie de s’investir dans les projets de l’éditeur, cela serait bien regrettable quand on sait la passion, l’amour et l’énergie qu’il a mit dans les OST de la licences.

Aller avant de vous quitter je vous laisse avec une petite fin caché.

C’était tout pour moi, en espérant que vous et vos familles soyez à l’abris de ce foutu virus.

Prenez soin de vous et surtout n’oubliez pas RESTEZ CHEZ VOUS !

Merci à Yoann qui a aussi apporté sa pierre à l’édifice.

Rayan.

Si cette article vous a plu, n’hésitez pas à en lire d’autres dans notre section blog !

Related Posts

Leave A Comment