Jan
Jeux-Vidéos

You’ve met a terrible fate, haven’t you ? Si cette phrase vous hante encore, vous avez sûrement jouer à The legend of Zelda majora’s Mask, aujourd’hui on s’y replonge. 

 

Cadre de l’oeuvre : 

 

The legend of Zelda majora’s mask est un jeu vidéo sorti sur la nintendo 64, la console de salon de l’époque. Il est le 6ème opus de la saga, mais le second sur cette console après Ocarina of time. L’oeuvre vidéo ludique est sorti le 17 novembre 2000 sur le continent européen. Il est de très loin le jeu le plus sombre et adulte de la saga.

 

Synopsis : 

 

Majora’s mask se déroule à Termina, un univers parallèle à Hyrule, le monde habituel de chaque jeu. Un lutin nommé “Skull Kid” a dérobé le masque de majora à un vendeur de masque. Ce puissant artefact lui confère des pouvoirs sans limites. L’antagoniste décide d’arracher la lune de son orbite, ce qui la fait chuter en direction de la terre. Notre héros à 72 heures pour sauver le monde en arrêtant Skull Kid en utilisant le pouvoir du temps et celui des masques.

 

Théories diverses : 

 

Je vous conseille évidemment d’avoir joué au jeu et si possible d’avoir rapidement connaissances du début de Twilight Princess ainsi que la fin de Ocarina of time que je nommerais respectivement TP et OOT pour la suite de l’article. 

 

Dans Zelda Majora’s Mask, il y a 5 grandes zones. Vous avez sûrement entendu parlé des travaux d’Elisabeth Kübler-Ross.

 

 

Elle a imaginé une courbe représentant les 5 étapes du deuils. Étrange coïncidence avec nos 5 lieux non ?

 

Bourg-Clocher représenterait le dénie. Les habitants de ce lieu sont obnubilés par le carnaval et imaginent que la fin du monde n’est qu’une farce. Ils n’acceptent pas la mort qui se rapproche d’eux fatidiquement.

Les marais seraient la colère. Le chef Mojo suite à la mort de son enfant ne serait plus que haine. Il a un présupposé coupable qu’il compte châtier.

Le pic des neiges pour le marchandage. Là, nous trouvons un héros Goron décédé qui pour vivre quelques instants supplémentaires est prêt à négocier avec Link qu’il prend comme un soigneur. 

La grande baie serait la dépression. La chanteuse Hylienne tourmentée par le réchauffement climatique (#Greta) et la mort de son époux rentre dans un mutisme.

Enfin le Canyon Ikana lui serait l’acceptation. Là, chaque personne accepte sa mort, il y a même un personnage qui est heureux d’être décédé. Cela peut d’autant plus être renforcé par la nature ascendante du donjon. 

 

Autre élément, une fois bien avancé dans le jeu, vous récupérerez l’hymne du vide. Chaque masque que vous avez récupéré est celui d’un défunt. Or, il y a une personne qui ressemble à notre Héros de la tribu Korikiri.

 

Link serait-il mort et son voyage au sein de Termina serait un voyage initiatique, le dernier voyage qu’il entamera, celui vers l’acceptation de sa mort ? 

 

Vous avez appréciez cette théorie ? et bien tant mieux parce que je n’y crois pas, je suis adepte d’une contre théorie que je vais vous expliquer de ce pas. 

 

On va commencer par parler Timeline. 

 

En regardant cette timeline, on remarque que après les événements de OOT, trois branche distinctes se forment. 

 

La première “Adult timeline” serait celle où Link serait redevenu un adulte à la fin du jeu

La seconde “Failure timeline” serait celle où Link aurait échoué dans sa quête. 

Enfin celle qui nous intéresse serait la “Child Timeline”, dans celle-ci pour récupérer le temps qu’il a perdu à sauver le monde, Link aurait décidé de redevenir un enfant et de vivre sa vie. 

 

Cette Timeline ferait donc l’enchaînement Ocarina of Time, Majora’s mask , Twilight Princess.

 

Vous rappelez-vous de l’esprit du héros de TP ? 

 

Tout le monde s’accorde à dire que ce grand gaillard serait un ancien héros, un link du passé ? 

Ce personnage serait le précédent héros présent dans OOT et majora’s mask. 

Et comment l’esprit de quelqu’un qui aurait accepté sa propre mort pourrait être présent dans TP, de plus n’oublions pas que ce dernier disparaît vers la fin du jeu, heureux d’avoir transmis ses savoirs à une personne qu’il appelle “mon fils”

Un lien de parenté ? Allons vérifier cela. 

 

Vous rappelez-vous de Malon ? 

 

Une fois que vous disposez du masque de la vérité, vous pouvez parler aux pierres sheika disponible près du temple. Là une des pierres vous dira “Malon, du ranch Lon Lon, rêve toutes les nuits d’un prince charmant qui la demande en mariage” , et dans l’encyclopédie “Hyrule historia” on apprend que, après les évènements de OOT Zelda demande à Link de cacher l’ocarina du temps, il part donc avec Epona dans la forêt pour le cacher, ce qui lancera les évènements de majora’s mask. Mais pour récupérer Epona, Link a dû demander à Malon probablement grâce à une missive de Zelda. Malon sait donc que Link est un preux chevalier.

Serait-elle tombée amoureuse? et bien c’est possible. Dans TP Link est un fermier un peu à la manière de Malon, et il maîtrise le chant d’Epona, chant qui se transmet de génération en génération. 

 

Je pense donc que Link n’est pas mort dans les évènements de majora’s mask, et qu’il est mort de sa belle mort au côté de Malon, son épouse. Il aurait ensuite erré dans une sorte de dimension parallèle pour enseigner à un de ses descendant ses techniques. 

 

Conclusion :

 

C’est tout pour les théories sur Zelda majora’s mask. Ce jeu culte est le jeu Zelda qui m’a le plus marqué enfant. J’avais des frissons en jouant à ce jeu mais il m’attirait paradoxalement, je le trouvais effrayant, mais intéressant. 

 

Aujourd’hui encore, ce jeu est selon moi une perle à laquelle il faut avoir joué. J’espère que vous avez pris autant de plaisir à lire cet article que moi à l’écrire

Si vous voulez découvrir d’autres analyse d’oeuvre de la pop culture comme The legend of Zelda majora’s Mask retrouvez les ici !

Théo. 

 

Related Posts

Leave A Comment