Last pub Sympops
Avr
Film, Résumé Foireux

C’est l’histoire d’un mec essayant d’atteindre le dernier pub avant la fin du monde

Il y a très longtemps (mais pas trop, une trentaine d’années pas plus) dans une petite ville anglaise paumé au milieu de la cambrousse, une bande de cinq lycéens ont décidé de faire un barathon légendaire. L’objectif est de se mettre une caisse en allant boire une grande pinte de bière dans chacun des 12 bars du village. Mais ces jeunes incapables de boire plus de trois bières, s’effondrent après le 9ème bar, ne pouvant pas atteindre la Fin du monde, le dernier bar.

Des années plus tard, le “chef” de la bande, a.k.a le King (c’est son nom de famille, mais le gars prend la grosse tête), réunit toute la fine équipe pour achever la quête laissée en suspens. Ils acceptent tous de bon coeur (c’est faux, ils sont pas hyper motivés)

Au fur et à mesure des bières qu’ils s’enfilent, ils commencent à découvrir des choses vraiment étranges. Après quelques verres dans le nez, le King décapite accidentellement (oui c’est possible) un adolescent et découvre que celui-ci est en fait un genre de robot au sang bleu. C’est à se demander ce qu’il y avait dans leurs boissons.

Malgré tout, ils décident de continuer leur périple au bar suivant, soi-disant pour que les choses qui les attaques les laissent tranquilles, même si l’excuse de l’alcoolisme semble plus probable.

Dans le bar suivant il rencontre la soeur d’un des membres du groupe en compagnie de jumelles qui parlent à L’UNISSONS ! Et tout le monde semble trouver ça normal.

Ils les démembrent à coups de parasol et filent tous au bar suivant (ça a vite dégénéré).

Ils y découvrent qu’ils ont affaire à une invasion extraterrestre grâce au vieux fou du village (c’est vrai que l’info est digne de confiance). Les aliens auraient remplacé la totalité des habitants du village dans un but pacifique. Ils s’extirpent d’un énième Pub, toujours plus en état d’ébriété et rencontrent leur ancien professeur les attendants. Celui-ci explique que lui et les autres Aliens bizarres veulent juste nous remplacer et la bande découvre que l’un d’entre eux est une réplique depuis le bar précédent. Après deux explosions de tête et une bonne bagarre générale contre tout le pub, le groupe est séparé. La fille part en voiture sur conseil du King qui retrouve ses joyeux compagnons au Pub suivant. Oui, parce que ce n’est pas parce qu’on est sur les points de tous mourir qu’on va arrêter de boire un coup. Un énième membre du groupe est attrapé par des Robot / Aliens au sang bleu, réduisant l’effectif à 3. On découvre qu’une sculpture d’art du centre-ville est aussi un Robot géant à leur recherche.

Ils arrivent aux dixièmes arrêts de leurs aventures et, tandis que les deux autres souhaitent s’enfuir au plus vite, le King tente de continuer sa route vers l’avant-dernier bar. Où il est rejoint par un de ses amis.

Les voilà sur la route finale, le chemin qui les mènent à la fin du monde, dans tous les sens du terme. Après une bataille acharnée entre nos deux protagonistes pour une raison qui m’échappe encore, le King tire le levier pour se servir l’ultime breuvage et découvre le repère des Aliens (rien que ça). Les extraterrestres expliquent alors, qu’ils font en réalité partie d’une sorte de secte intergalactique souhaitant endoctriner notre planète.

S’en suit une discussion extrêmement intéressante entre trois mecs complètement bourrés et une intelligence extraterrestre supérieure. Le King décapite ensuite une réplique de lui, jeune, en refusant d’être envahis par les aliens. L’intelligence se rend compte que parler avec des ivrognes est un dialogue de sourds et décide d’abandonner en auto-détruisant toutes la base secrète. Nos joyeux lurons s’en sortent vivants avec l’aide inattendu du vieux fou et de la soeur. Ils échappent à une explosion. La fin de l’invasion a détruit la technologie de l’humanité et comme l’Homme ne sait rien faire sans smartphone, c’est le retour à l’âge de pierre.

Le film se finit avec des explications de la galère que c’est dans le monde.

Donc s’il y a une chose à retenir c’est qu’il n’y a rien de pire que cinq mecs bourrés pour stopper une invasion extraterrestre. On rappelle évidemment que l’abus d’alcool et dangereux pour la santé, et pour certains cas, la survie de la race humaine.

Enfin bref c’était “le dernier Pub avant la fin du monde

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à en lire d’autre dans notre section blog !

Related Posts

Leave A Comment