Jumanji en folie
Déc
Résumé Foireux

 

C’est l’histoire d’un mec qui aurait dû jouer au monopoly comme les autres, bienvenue dans Jumanji.

Imaginez, vous êtes enfant et trouvez un jeu de société un peu vieux avec des inscriptions et des décorations un peu douteuseBon on peut penser que c’est un jeu un peu vieux avec une charte graphique originale.Vous commencez à l’ouvrir et là des inscriptions commencent à s’afficher avec une fluidité un peu étrange. Rappelez vous tout de même que vous êtes en 1995 l’époque de la coupe mulet et qu’un tel affichage équivaut à une prouesse technologique. Jeune et naïf et vous ne vous souciez pas de cela car vous êtes attiré par le jeu et souhaitez commencer une partie.Vous ne réfléchissez aux règles qu’après avoir commencé, ce qui en soit est un peu bête surtout quand ces règles sont un peu effrayante : 

« Aventurier méfiez-vous, ne commencez que si vous avez l’intention de finir.

Les effets saisissants de ce jeu ne cesseront que lorsque l’un des joueurs aura atteint Jumanji et prononcé son nom ».

De là, et si vous êtes un peu sensé, vous faites un récapitulatif : Vieux jeu enterré, design un peu étrange, règles un peu flippantes et dernier point qui a son importance, les pions se déplaçant tous seuls. Vous continuez quand même, par conséquent vous commencez à jouer et vous vous rendez compte que ce qu’affiche le jeu se passe dans la réalité. Alors non il n’affiche pas vos rêves les plus fou et c’est bien là le soucis. Car oui vous pouvez faire vos adieux au millions d’euros et bonjour à des choses complètement folles.Préparez vous à voir des choses bizarre en sortir comme un fou mal coiffé, des animaux, des insectes, la totale !Vous savez ce qu’il y a de pire dans tout cela ? C’est qu’au finale ce qui va vous sortir de tout ce joyeux bordel, c’est le fou qui en est sortis. En effet vu qu’il a été bloqué dans le jeu toute sa vie, quoi de mieux qu’une personne connaissant le jeu par cœur pour tout remettre en ordre.

Ah oui nous avons oublié de préciser que nous ne parlons pas du Jumanji avec un héros au crâne si luisant qu’il peut s’en servir de rétroviseur et se retrouvant dans un jeu-vidéo, ça n’a aucun sens voyons … Celle d’avant non plus, certes, mais c’est pas pareil ! 

Bref c’était Jumanji.

Si vous souhaitez voir plus d’article dans ce genre, c’est par ici.

Related Posts

Leave A Comment