The boys amazon prime
Oct
Série

Synopsys sans spoil :

The boys, la série qui cartonne actuellement et qui est disponible en exclusivité sur Prime Vidéo, sortie le 26 Juillet 2019, est adapté du Comics portant le même nom, sortie en Octobre 2006.

The boys se déroule dans un univers fictif (et bien heureusement) mélangeant citoyens ordinaires et super-héros. Courir à des centaines de kilomètres /heure, avoir des griffes qui poussent, se régénérer même après un coup mortel et bien d’autres pouvoir encore, font le quotidien de ces célébrités. Ils sont là pour sauver le peuple des individus malveillant, braquage, meurtriers ou autres criminels de ce genre.

Parmi ces idoles adorés du peuple, 7 se démarquent du lot et représente la communauté entière des super-héros.

Tout cela est bien beau, un monde protégé par des envoyés de Dieu lui-même, où tout le monde est en sécurité. Malheureusement, tout cela n’est qu’un jeu de politique, de marketing, et même religieux où l’on se rend compte que certains ne sont pas tout blancs.  Et c’est à ce sujet là que le groupe qui se fait appeler “The Boys” agi, découvrant complots, manipulations, dopages et d’autres saletés qui feraient crisser des dents.

Cette série montre l’envers du décor, ce qu’il se cache derrière des personnes surpuissantes, certains influenceurs la comparent même à ce qu’il se passe dans leur domaine de travail, une belle image devant la communauté de fans, mais des manigances une fois à l’écart et en privé. 

Il faut être bien accroché, car ce programme est trash, que ce soit dans la violence, mais surtout sur le plan humain, certaines choses sont extrêmes voir tabous

 

Débat/avis/théorie (avec spoils) :

On doit tout d’abord se poser la question, si la série The Boys ne serait pas une représentation de la société actuelle. Le pouvoir, est la chose la mieux représenté dans la série, je ne parle pas de la puissance des super-héros avec leurs compétences surnaturelles, mais je parle bien de grandeur de puissance ou encore d’importance, une personne influente exerce plus facilement sur le comportement des autres comme un influenceur et sa communauté.

Un exemple tout simple que l’on voit dans la série. Si l’on remarque bien, d’après les mœurs actuelles, il y a plusieurs méthodes d’accession à un poste supérieur dans un job. Il y a la méthode classique, celle des compétences, être meilleur que les autres en soi. C’est ce que l’on voit d’ailleurs au tout début de la série, où Stella prouve qu’elle est meilleure que les autres, mais la question c’est en quoi ? On se rend compte qu’en fait, tout n’était que du marketing, elle a été catégorisée tel une top model, pour répondre à une certaine demande. Hors ce n’était pas pour ce motif qu’elle voulait faire partie des 7. Certains détracteurs du marketing ont une phrase très particulière « le marketing, c’est le mal ». Bien sûr ceci n’est qu’une simple vision du marketing, j’ose espérer que ce n’est pas le but de toutes les stratégies marketing dans le cas contraire, nous serions tous des rats de laboratoire. Je pense que débattre sur ce sujet serait interminable. Je conclus que Stella a obtenu son boulot, non pas grâce à ses propres compétences, mais grâce à un potentiel, exploitable par l’entreprise Vought, aussi bon que mauvais.

La deuxième méthode et la voie de la séduction, alors cela peut être de la manipulation, être un beau parleur, mais pour rester dans le contexte de la série, nous allons parler de la séduction pure et dure. Je parle bien de s’offrir pour obtenir quelque chose, de la prostitution en soi. Bon il est vrai que le geste à été forcé et c’est ce qui se passe pour la pauvre Stella après avoir été trié sur le volet. On peut se demander pourquoi ne pas avoir dénoncé le méfait avant devant tous les médias ? Pourquoi garder cela secret ? Alors, à vrai dire, c’est un sujet à débat, garder son rêve de super-héros parmi les 7 ou le vendre pour boucler une ordure quitte à ne plus atteindre son rêve .

L’abus de pouvoir, est aussi représenté sur une seule phrase de la série citée par “Le Protecteur” : “I can do whatever the fuck I want”, la série se base sur ça et c’est ce qui fait la base de toutes les intrigues qui s’y trouvent. Un coup c’est, je suis un super-héros donc j’ai le droit de transformer des citoyens en chair à saucisse ou encore, j’ai le droit de m’offrir de petites gâteries de la part de mes futurs collègues, car je suis le plus influent (pas moi, rédacteur, mais le héros bien sûr). Comment cela peut être accepté, ou même comment les personnes peuvent rester sain d’esprit après ce genre de choses, je sais que l’abus de pouvoir peut nous rendre, arrogant, ou se sentir le maître du monde, mais quand même ! 

On peut penser que l’auteur a choisi ce sujet, d’une part, car il est actuel, dans un monde où le capitalisme est ce qui définit notre société, d’autre part, pour dénoncer les sociétés actuelles, celles qui récoltent des données à tout va, qui les vend, qui profitent des systèmes. Dans tous les cas ce qu’il montre, c’est que si quelque chose est tout blanc, alors c’est qu’il y a un problème derrière et que cela est potentiellement juste une façade d’apparat.

Cette article vous a charmé ? Découvrez nos autres articles.

Yoann

Related Posts

Leave A Comment